POINTE A PITRE

ACCUEIL  HOTELS   RESTAURANTS  LOCATION TOURISTIQUE   LOCATION DE VOITURES

Sous-Préfecture Centre des Arts Mairie La Vieille ville de Pointe-à-Pitre est un pôle d'activité commerciale, limité à l'ouest par la mangrove et la Rivière Salée à l'est par la Commune des Abymes, au sud-est par la Marina. Que l'on choisisse l'animation trépidante des matinées pointoises ou que l'on préfère arpenter nonchalamment les rues de Pointe-à-Pitre un dimanche, cette ville offre une multitude de sujets d'intérêt, de curiosités et de vision étonnantes : les rues Frébault, de Nozières et Schoelcher avec leurs boutiques où artisans et vendeurs s'animent; le Marché Saint-Antoine, avec ses montagnes colorées de fruits, les parfums de épices et le sourire jovial des marchandes; l'église Saint-Pierre et Sain-Paul édifiée en 1849 avec son imposante façade maçonnée et ses beaux vitraux. Les rues du centre ville ne manquent pas d'intérêt et l'on découvre encore de beaux alignements de maisons créoles à balcon (rue peynier, Schoelcher, Jean-Jaurès, Nassau...)

Dans la rue Achille-René Boisneufs, se trouve la maison natale de Saint-John Perse et la très remarquable ancienne Mairie inaugurée en 1885. Marche de la Darse Office du Tourisme Cathédrale. Le magnifique édifice du Musée Saint-John Perse, rue de Nozière est à voir. Le Musée Schoelcher, rue peynier avec sa façade soignée, ses moulures, son petit escalier en fer à cheval est une très belle construction de la fin du XIXè. Il rassemble une intéressante collection d'objets dédiés a Victor Schoelcher et à l'abolition de l'esclavage. Le centre Saint-John Perse, implanté sur le quai Ferdinand de Lesseps est doté d'un hôtel et de nombreuses boutiques.
Sur les boulevards, le Centre des Arts et de la Culture, la Mairie, la Poste et certaines banques dominent de leur construction le quartier le plus moderne.

Plus loin, proximité du Boulevard légitimus se trouve l'hôtel Consulaire construit en 1940, qui abrite la Chambre de Commerce et d'Industrie. Sur le boulevard Légitimus, l'élégant bâtiment de bois édifié à la fin du XIXè est le centre culturel Rémy Nainsouta.

Musée St-John Perse Marché aux poissons de la Darse, occupé le 1er dimanche de chaques mois par les brocanteurs Passage obligé, la Place de la Victoire est bordée d'élégantes maisons créoles, on y remarque notamment l'Office du tourisme, de style neo-classique, la sous-préfecture, récemment restaurée, et l'ancien presbytère. Elle s'ouvre sur la mer avec la Darse, point de départ pour les îles voisines. Là se retrouvent les pêcheurs, pacotilleuses, marchandes, touristes et voyageurs en une foule bruyante et bigarrée. Située à mi-pente du morne qui domine la Darse, l'église de Massabielle, son original clocher et son sanctuaire. Du morne, une vue étonnante sur la rade de Pointe-à-Pitre et les toits de tôles du quartier Carénage.

La rue Raspail mène directement à l'Université Antilles Guyane qui jouxte la Marina. Lieu privilégié pour les passionnés de navigation (c'est là que tous les 4 ans est fêté l'arrivée de la célèbre Route du Rhum), la Marina, avec ses nombreux café, restaurants et discothèques est aussi un lieu animé de détente et de sorties. Locations de bateaux, excursions et balades en mer sont ici proposés.