LA DESIRADE

   

ACCUEIL  HOTELS   RESTAURANTS  LOCATION TOURISTIQUE   LOCATION DE VOITURE
                                  

Cette ile situé A 10 kilomètres de la Guadeloupe, d'une superficie de 20 km² avec 2000 habitants.
La désirade est une terre arride, dessechée sous un soleil ardant. Rapidement vous y aurez fait le tour, ce qui n'ôte rien à sa particularité et à son charme substil.
L'ile de La Désirade apparaît comme une barque renversée battue par les flots, fut ainsi dénommée en novembre 1493 par les marins de Christophe Colomb, effectuant leur second voyage aux Amériques, avaient abordé l'archipel des Petites Antilles.
La Désirade était la première à leur apparaître, après les nombreux jours d'une longue et pénible traversée.
Cette terre Désirée se présente comme un long rocher de forme tabutaire qui fait 276 mètres d'altitude, dans sa partie occidentale. Longue de 11 km, large de 2 km, l'île totalise avec Petite-Terre qui lui est rattachée une superficie de l'ordre de 24 Km carrés.
La Désirade est une île pleine de charme, qui mérite une escale d'un, deux jours ou plus (par air ou par mer départ tous les jours de Saint-François par bateau à la marina (Colibri : Tél. : 0590 20 05 03).
11 km de long, sur 2 km de large, elle fut occupée d'abord par des populations précolombiennes, puis par les amérindien avant sa découverte par Christophe Colomb en 1493. Les amateurs de quiétude, de pêche sous-marine et de randonnées trouveront leur bonheur dans cette île restée intacte. Les plantations de cotonneraies et l'installation de la léproserie marquèrent l'histoire de l'île. L'adduction d'eau depuis 1991 et la mise en place d'éoliennes, pour l'énergie électrique en 1993 ont favorisé considérablement le niveau de confort des infrastructures d'accueil.
Des petits hôtels simples mais bien tenus constituent le témoignage vivant de l'hospitalité des gens de l'île et offrent de merveilleux points de départ pour gravir les sentiers de montagne et bénéficier de points de vue magnifiques, profiter des plages superbes et se promener dans la nature au milieu des anacardiens, à la recherche des iguanes ou des lièvres dorés. A l'extrémité occidentale, les galets et sa plaine littoral, terrain de prédilection pour l'élevage. Le charme du cimetière, la beauté de la cocoteraie et de la plage, de coquettes maisons de bois et la place de la Mairie ombragée font de Beauséjour un lieu de repos et de détente idéal avant de partir à la conquête du plateau central pour profiter de superbes panoramas avant de redescendre vers le souffleur (plage et lagon magnifiques, quartier des pêcheurs) et Baie-Mahault (les vestiges de l'ancienne cocoteraie, l'ancienne léproserie et la station météo fouettée par le vent).